PROJET DE PARC ÉOLIEN À PEIPIN

Le projet de parc éolien à Peipin est annulé suite aux études naturalistes qui ont mis en évidence 2 nids d’aigles royaux

nidaigles
Il y a un an, presque jour pour jour, nous vous présentions un projet d’implantation d’un parc de cinq éoliennes en crête de Lure. Avec la société RES porteuse du projet, nous avions mis en place une communication totalement transparente qui s’est déroulée ainsi :
  • distribution d’une feuille d’information à tous les habitants de la commune ;
  • organisation de 2 réunions publiques au cours desquelles chacun a pu s’exprimer ; réunions qui ont été largement couvertes par les médias locaux ;
  • mise à disposition sur le site de la commune de tous les éléments du dossier ;
  • distribution d’une invitation à visiter le site éolien de Marsanne ;
  • ouverture d’un registre (version papier en mairie et version électronique avec courriel dédié) permet-tant à chacun d’exprimer son avis sur le projet ; 60 avis ont été enregistrés ; 48 étaient positifs (soit 80 % d’avis favorables) ;
  • visite du parc éolien de Marsanne par environ 50 Peipinois, entièrement prise en charge par la société RES (transport et déjeuner sur place).
À la suite de cette concertation, le Conseil municipal avait donné son accord à l’unanimité pour le lance-ment des études détaillées, et notamment des expertises naturalistes. Ces études et expertises ont été menées depuis le mois de septembre 2017. Il y a quelques jours, la société RES a communiqué les premiers résultats par voie de presse, comme la plupart d’entre vous ont pu le constater. En effet, les inventaires naturalistes ont mis en évidence la présence de 2 nids d’aigles royaux, dont un situé sur le site même, avec une occupation avérée. Or, la présence d’un nid occupé au pied des éoliennes envisagées, dans un espace trop réduit pour songer à une mise à distance des machines, représente pour cette espèce protégée un risque très important, et signe donc — malheureusement — la fin de ce projet.

J’ai à mon tour transmis un communiqué à la presse, dont voici le texte intégral : « C’est évidemment une très mauvaise nouvelle pour Peipin et notre communauté de communes (CCJLVD), puisque cela représente une perte de revenus d’environ 150 000 €/an pour nos 2 collectivités. Ce sera autant de moyens en moins consacrés au développement de notre territoire car, contrairement à ce que pensent les opposants à ce projet (qui, non contents d’être ultra-minoritaires, ne savent généralement pas de quoi ils parlent), l’activité touristique est ici quasi inexistante et ne compensera jamais une manne financière pareille. Mais que les Peipinois se rassurent : nous avons d’autres projets pour notre village. Nous sommes en effet une équipe municipale résolument tournée vers l’avenir, dont le seul objectif est d’œuvrer pour l’intérêt général — à l’opposé des idées rétrogrades et égoïstes de quelques esprits obtus ».

Si j’ai employé un ton et des termes que d’aucuns ont jugés sévères c’est que, vous vous en doutez, j’avais d’excellentes raisons : en effet, durant tout l’hiver qui vient de s’écouler, nous avons subi l’activisme agressif d’un tout petit nombre d’opposants qui s’est notamment traduit par une communication truffée d’approximations et de mensonges. Un tract anonyme véhiculant des propos diffamatoires a égale-ment été diffusé et nous avons reçu nombre de courriels ne relayant ni plus ni moins que de la désinformation. Avec l’équipe municipale, nous avons dû supporter cette campagne et ces propos révoltants qui tendaient à quasiment nous faire passer pour des monstres alors que nous ne pensons qu’à agir pour le bien et l’avenir de notre collectivité. C’est pourquoi j’assume et maintiens chaque mot de mon communiqué.

Frédéric Dauphin, maire de Peipin

  • Peipin projet éolien vue : Calade du Château

    Peipin projet éolien vue : Calade du Château

  • Peipin projet éolien vue : D4085 Zone d\

    Peipin projet éolien vue : D4085 Zone d'Activité

  • Peipin projet éolien vue : D951 entrée sud

    Peipin projet éolien vue : D951 entrée sud

  • Peipin projet éolien  vue : Les Bons Enfants

    Peipin projet éolien vue : Les Bons Enfants

  • Peipin projet éolien vue : D4085 Les Bons Enfants

    Peipin projet éolien vue : D4085 Les Bons Enfants


COMMUNIQUÉS DE LA MAIRIE

REVUE DE PRESSE

  • HPI-2017-08-410_commissaires-enqueteur-eolien
  • Visite du parc éolien

    Visite du parc éolien

  • Source : Publié le 26 avril 2017 sur ALPES 1 (http://alpesdusud.alpes1.com/)
    Source : Alpes 1

    Source : Alpes 1

    ENVIRONNEMENT / La ville de Peipin veut se tourner vers les énergies renouvelables, par idéologie, mais aussi pour créer de nouvelles ressources financières. Le FN y voit un projet qui va défigurer le paysage.

    – Alpes de Haute-Provence –

    Le Front National monte au créneau, contre un projet de parc éolien sur la commune de Peipin. Un avant-projet a été présenté aux habitants en avril par la municipalité, avec l’idée d’installer 5 éoliennes sur les crêtes de Lure. La ville de Peipin veut se tourner vers les énergies renouvelables, par idéologie, mais aussi pour créer de nouvelles ressources financières. Le FN y voit un projet qui va défigurer le paysage.

    Tout est envisagé, rien n’est acté

    Deux réunions publiques ont eu lieu en avril dernier à Peipin. La municipalité a présenté le projet porté par l’entreprise RES, filiale du groupe britannique Robert McAlpie. Un chantier à 30 millions d’euros, pour installer cinq éoliennes sur les crêtes de Lure, soit la puissance électrique consommée par 5.000 foyers en moyenne (11.000 habitants). « Il s’agit d’un avant-projet. On a identifié une zone favorable. On a rencontré les élus locaux. On a commencé toute une concertation avec les habitants », explique Julien Clément, l’ingénieur en charge du projet.


    Rien n’est donc acté. En mars dernier, Frédéric Dauphin, le maire de Peipin, annonçait sur Alpes 1 son souhait de produire des énergies vertes. « Géographiquement, c’est vrai qu’on est très bien placé, pour tout ce qui est énergies renouvelables, photovoltaïque et éolien ».

    Une manne financière ?

    Sur les 30 millions d’euros d’investissements, 900.000 euros iraient dans les poches des entreprises locales grâce à des marchés qu’elles seraient en capacité de décrocher. Durant l’exploitation du parc éolien, la commune de Peipin pourrait aussi toucher sa part du gâteau chaque année. « C’est à peu près 66.000 euros de retombées pour la commune. Il y a les communes voisines, la communauté de communes, on est sur la fiscalité à 66.000 euros. Et puis, il y a le niveau du département où on est dans l’ordre de 40.000 euros de retombées fiscales », estime Julien Clément de RES Group.

    Des arguments jugés insuffisants par Grégory Roose, le secrétaire départemental du Front National 04. « Je ne suis pas certain qu’avec 60.000 euros, on puisse faire des routes, on puisse faire grand-chose.»


    Impact sur le tourisme ?

    Le FN qui dénonce aussi l’impact visuel et sonore, pour les habitants et les touristes. « Les éoliennes à l’entrée du département auront un effet complétement néfaste ». Le Front National qui dénonce aussi l’appel aux travailleurs détachés dans ces chantiers éoliens, avec, « des Polonais, des Roumains, des Espagnols payés en dessous du SMIC ». Le parti frontiste demande un référendum local

    Le maire de Peipin, Frédéric Dauphin, n’a pas voulu réagir directement au Front National : « Je n’ai pas d’ordre à recevoir d’un parti politique, quel qu’il soit », se disant malgré tout pas fermé à l’idée d’un référendum. La commune qui réfléchit également à un projet photovoltaïque.

  • Éoliennes à Peipin :

    Éoliennes à Peipin : « il va bien falloir faire des choix »

  • Source : publié par Paul Vaudelin le sam, 22/04/2017 – 20:22 sur http://www.dici.fr

    Ce vendredi une réunion d’information s’est déroulée à Peipin pour le projet d’implantation d’un parc de 5 éoliennes. Un moyen pour les habitants de découvrir ce que peut apporter ce type d’énergie renouvelable et briser les clichés de nuisances qui peuvent y être liées. Les habitants en sont ressortis avec positivisme.


    Alpes-de-Haute-Provence : succès pour la… par dicitv31 PEIPIN_projet-de-parc-eolien-bandeau
  • Éoliennes : Le FN dit non

    Éoliennes : Le FN dit non

  • Source : Publié par Paul Vaudelin le mer, 19/04/2017 – 3:26 sur http://www.dici.fr

    Un parc de cinq éoliennes devrait voir le jour à Peipin afin d’utiliser les énergies renouvelables pour l’électricité du village. La nouvelle a été plutôt bien reçue par les citoyens. Frédéric Dauphin le maire de Peipin :


    Alpes-de-Haute-Provence : À Peipin, les peurs… par dicitv31
    Photomontage de la vue des 5 éoliennnes sur la crête du Pas de Peipin, depuis la zone d'activités.

    Photomontage de la vue des 5 éoliennnes sur la crête du Pas de Peipin, depuis la zone d’activités.

  • Source : Publié par Anthony PITON le lun, 17/04/2017 – 16:42 sur http://www.dici.fr

    Une réunion publique autour de l’éolien s’est déroulée le 14 avril à Peipin. Le maire de la commune, Frédéric Dauphin et l’équipe municipale sont favorables au projet d’installation d’un petit parc éolien sur les parcelles communales forestières, sur la ligne de crête au nord de Peipin. En tout, 5 éoliennes seraient installées. Un chantier estimé à 30 millions d’euros, dont 900 000 € de retombées pour les entreprises locales et entièrement financé par la société RES, filiale du groupe britannique sir Robert McAlpine. Pour le maire, Frédéric Dauphin, les revenus permettraient de faire des investissements, sachant que la commune affiche une dette de 4 millions d’euros. Une autre réunion d’information se tiendra vendredi 21 avril prochain. Et pour certains Peipinois, c’est un projet qui permettrait de donner une certaine vitalité au village :

    Alpes de Haute-Provence : vers la création d’un petit parc éolien à Peipin ? from D!CI on Vimeo.

  • Les habitants de Peipin découvrent le projet éolien

    Les habitants de Peipin découvrent le projet éolien

Photomontage : vue du château - copyright bournet - mairie de Peipin - 30 mai 2017

Photomontage : vue du château – copyright bournet – mairie de Peipin – 30 mai 2017